Comment monter son abri en madriers emboîtés ?

Avec la multitude de kit proposée sur le marché, monter soi-même son abris en bois est à la portée de tous.
Cela demande cependant d’être bien organisé et d’avoir à portée de main tous les outils nécessaires.
Vous avez encore quelques craintes avant de vous lancer ? L’article qui suit devrait vous aider à y voir plus clair !

Zoom sur les abris en madriers emboîtés

 

AVANT LE MONTAGE

 

1- Formalités administratives

Avant d’entamer tout montage, assurez-vous d’être à jour dans vos démarches administratives concernant votre
abri bois : déclaration préalable de travaux ou permis de construire, tout doit être en règle pour éviter les
mauvaises surprises.

2 - Ouverture du colis

A la réception du colis, contrôlez à l’aide de la notice que
tous les éléments sont présents et en bon état. Triez les
pièces en bois et la visserie afin de vous y retrouver plus
facilement lors du montage.

 

 

 

 

3 - Protéger le bois

Si l’abri n’est pas traité autoclave, appliquez sur chaque
pièce un produit insecticide et fongicide. N’oubliez pas de
les traiter entièrement, sans oublier les rainures, languettes
et entailles. Laissez sècher les éléments pendant 72h, à plat,
dans un lieu sec et à l’abri du soleil et des intempéries.

 

 

 

 

 

4 - Préparer le terrain

Choisissez de préférence un endroit peu exposé au
vent, pas trop proche d’un arbre ou d’une haie (pour
éviter les dégats liés aux racines), et avec un sol de
niveau.
Pour une durée de vie optimale, votre abri de jardin
doit reposer sur de bonnes fondations. Vous pouvez
utiliser une chape béton, des parpaings ou tout autre
support durable.
Dans tous les cas, il est recommandé de placer un film
protecteur en polyuréthane pour éviter les remontées
d’humidité.
Votre chape doit correspondre aux dimensions
extérieures de l’abri.

 

 

 

5 - Etre bien outillé

Avoir les bons outils vous permettra de monter votre
abri de jardin plus facilement et sereinement. En règle
générale, il vous faudra, pour le montage :
-pour percer : une perceuse
-pour visser : une visseuse, un tournevis, une clé à écrou
-pour couper : une scie à bois, un cutter
-pour mesurer : un mètre, une équerre, un niveau à bulle
-pour peindre : un pinceau
Sans oublier votre équipement de protection individuelle
(gants, lunettes de sécurité, etc) !

 

 

PENDANT LE MONTAGE

1- Base

-Avec plancher : commencez par placer les solives
directement sur la dalle de béton, et posez par dessus le
premier rang de madriers.
-Sans plancher : commencez par poser le premier rang de
madriers directement sur la dalle de béton.


Pour une meilleure protection de ces éléments, nous vous
conseillons d’enduire la partie inférieure d’une généreuse
couche de produit imperméabilisant (style enduit
bitumeux), ou d’utiliser un set de cales plastiques (non
fournies)

 

 

 

 

2- Murs et fenêtres

-Commencez le montage des murs de l’abri de jardin, en
emboîtant les madriers. Aidez-vous d’un maillet et de la cale
fournie pour ne pas abîmer la languette des madriers.
-Assemblez les fenêtres et installez-les sur le bâti au fur et à
mesure.

 

 

 

 

 

 

 

 

3- Pignons

-Les pignons de l’abri de jardin sont généralement
préassemblés, ce qui facilite leur installation.
Veillez à leur bon alignement car ils vont supporter la
charpente : les encoches prévues à cet effet doivent tomber
l’une en face de l’autre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4- Lames anti-tempête

-Ces lames sont très importantes : elles permettent d’éviter
tout risque de soulèvement de la toiture en cas de vent
violent. Le serrage des écrous doit être fait à la main, pour ne
pas bloquer complètement ces lames.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5- Charpente

-Les pannes viennent s’installer sur les pignons. Elles
supporteront la volige et la couverture du toit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6- Volige

-La volige se compose de planches en bois à clouer sur
les pannes. Respectez bien les écartements indiqués dans la
notice pour pouvoir couvrir l’ensemble du toit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7- Couverture étanche

-Si votre kit est fourni avec un rouleau de feutre bitumeux,


déroulez-le et découpez-le à l’aide d’un cutter. Dans certains
cas, il est possible que le rouleau soit déjà prédécoupé.
L’utilisation de tasseaux de bois permet de bien plaquer le
feutre sur la volige et de le clouer sans qu’il ne déchire.
Bon à savoir : dérouler le feutre bitumeux et le stocker à plat,
avant le montage, facilitera son installation.

 

 

 

 

 

 

 

8- Planches de rive

-Les planches de rives sont là pour assurer une belle finition
de la toiture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9- Porte

-Et pour finir, assemblez la porte et venez l’installer avec les
charnières sur votre abri en bois.
Les kits prévoient un loquet ou une serrure à clé. Dans le
cas du loquet, l’ajout d’un cadenas peut s’avérer utile si vous
souhaitez protéger les biens entreposés dans l’abri.

 

 

 

 

 

 

 

 

10- Cas des abris avec plancher

-Installez les lames de plancher sur les solives. Clouez-les
dans la rainure pour qu’aucune pointe ne soit visible une fois
l’installation terminée.

Vous voyez ? Pas besoin d’être menuisier, juste un peu bricoleur.
Une attention toute particulière doit être portée sur la réalisation de la dalle qui viendra supporter le poids de
votre abri, mais pour le montage du produit, rien de sorcier graçe à une notice bien détaillée.
C’est vrai, votre abri de jardin ne se montera pas tout seul comme par magie... mais les kits sont conçus pour
vous simplifier la tâche au maximum !

 

 

 

APRÈS LE MONTAGE

1- Personnalisation et protection du bois


Une fois l’abri monté, appliquez deux couches de lasure microporeuse hydrofuge et anti UV sur les deux faces
de l’abri (intérieur et extérieur), pour allonger sa durée de vie.


2- Toit


Si votre abri est fourni avec un feutre bitumeux, renouvelez-le en fonction de son niveau d’usure ou remplacezle
par un support d’étanchéité plus durable, comme revêtement en shingle par exemple.
Lors d’épisode neigeux important, dégagez regulièrement la neige du toit lorsque celle-ci dépasse les 20 cm
d’épaisseur.


3- Charnières et serrure


Afin de conserver au mieux votre abri de jardin, entretenez régulièrement les portes en graissant les charnières
et en lubrifiant la serrure. Et ne laissez pas la porte claquer au vent.

Vous voici fin prêt. Il ne vous reste plus qu’à choisir un abri de jardin et à vous lancer dans l’aventure !